Skip to Content.
Sympa Menu

athena - [Athena] Avis de parution

athena AT services.cnrs.fr

Subject: Histoire des techniques

List archive

[Athena] Avis de parution


Chronological Thread 
  • From: cp2002 AT orange.fr
  • To: athena AT services.cnrs.fr
  • Subject: [Athena] Avis de parution
  • Date: Fri, 20 Jul 2007 21:35:39 +0200



Cédric Perrin

Entre glorifi cation et abandon. L’État et les artisans en France
(1938-1970)

COMITÉ POUR L’HISTOIRE ÉCONOMIQUE
ET FINANCIÈRE DE LA FRANCE

Il faut attendre l’entre-deux-guerres pour que l’artisanat soit reconnu par
les pouvoirs publics comme une catégorie à part entière, avec l’instauration
d’un statut fi scal et du crédit artisanal, avec la création des
chambres
des
métiers et du registre des métiers. Dès lors les prémices d’une politique
artisanale, qui prendra toute sa dimension dans les années 70, peuvent voir
le jour. C’est l’analyse de l’infl uence de cette politique sur
l’évolution de
l’artisanat entre 1938 et 1970 qu’a choisi d’étudier Cédric Perrin.
En 1938, l’artisanat est un secteur dynamique dont la croissance est fondée
sur la mobilité sociale et géographique. Plus tard Vichy glorifi e les
artisans dans sa propagande mais cette période est avant tout un temps
de pénuries, notamment de main-d’œuvre, de crédit et de matières premières.
Après la Libération, l’artisanat vit une grave crise qui impose une
modernisation. À l’écart des priorités économiques de la Nation, les artisans
se sentent abandonnés : ils voient leurs impôts s’alourdir alors que le
crédit se restreint. À partir de la fi n des années 1950, l’État
réintègre ce
secteur dans sa politique économique avec une commission de l’artisanat
au Commissariat général au Plan : l’assistance technique se développe, le
crédit et la fi scalité artisanale sont réformés. Les progrès sont nets
sans
toutefois être à la hauteur des besoins.
À travers le prisme de l’artisanat, Cédric Perrin apporte un éclairage
nouveau sur l’histoire de l’industrialisation française ainsi que sur le rôle
économique de l’État pendant et après la seconde guerre mondiale.
« Au total, le livre conteste l’idée d’un déclin de l’artisanat et explique
sa survie par son dynamisme interne plus que par l’aide (très relative
au regard d’autres secteurs comme l’agriculture) qu’il a reçue de l’État. »
Michel Lescure.


Professeur agrégé et docteur en histoire, Cédric Perrin
est chargé de cours à l’Université François Rabelais
(Tours) et chercheur associé à l’IDHE (Paris-XNanterre)
et au CEHVI.
COMITÉ POUR L’HISTOIRE
ÉCONOMIQUE ET FINANCIÈRE
DE LA FRANCE
Éditions
ISSN 1251-5140
Prix : 35 €
2007
ISBN 978-2-11-094790-1
-:HSMBLA=^Y\^UV:
MF_Couv_EntArti.indd 1 8/06/07 10:46:32
TABLE DES MATIÈRES
Introduction générale 1
PREMIÈRE PARTIE :
1938-1944 : VICHY ET L’HÉRITAGE DE L’ENTRE DEUX-GUERRES
Chapitre Premier. Héritages et essor 19
I. La République crée l’artisanat 19
II. Vers dix ans d’essor 36
III. Une forte mobilité sociale et géographique 44
IV. Un développement opportuniste 52
Chapitre II. Les artisans dans la révolution nationale (1940-1941) 65
I. Archaïsme et technocratie 65
II. Les premières actions 83
Chapitre III. Vichy (1941-1944) : le temps des pénuries 101
I. Le détournement de la main-d’œuvre 101
II. Réforme et stérilisation du crédit artisanal 110
III. La crise des matières premières 120
DEUXIÈME PARTIE : 1945-1955 : DES INCERTITUDES À LA CRISE
Chapitre IV. Le retournement de l’économie artisanale 145
I. L’apogée et le repli 145
II. Des moyens limités 172
Chapitre V. Les hésitations de l’État (1944-1947) 195
I. La volonté réformatrice 195
II. Les limites de la politique artisanale 215
Chapitre VI. L’artisanat sacrifi é (1948-1953) 233
I. Le glissement du pouvoir de l’Industrie vers les Finances 233
II. Blocage et déclin du crédit artisanal 240
III. Le tour de vis fi scal 258
Chapitre VII. La pause et l’infl exion (1953-1955) 279
I. La timide reprise du crédit artisanal 279
II. Les réformes fi scales 290
TROISIÈME PARTIE : 1956-1970 : LA MISE EN PLACE D’UNE NOUVELLE POLITIQUE
Chapitre VIII. Les artisans dans le Plan 305
I. La commission de l’artisanat 306
II. La défi nition de l’artisanat face à l’intégration européenne 318
Chapitre IX. Les politiques et leurs limites 333
I. L’assistance technique 333
II. Le crédit artisanal 354
III. Vers l’abandon du statut d’artisan fi scal 372
Chapitre X. Le dynamisme interne de l’artisanat 391
I. Vers une vigueur retrouvée 391
II. Les investissements 424
III. Le fi nancement 437
Conclusion générale 449
Annexes 459
Sources et bibliographie 475
Index des institutions 495
Index des noms de personnes 499
Table des fi gures 505
Table des tableaux 507
Table des annexes 509
Table des matières 511
Bon de commande
Entre glorifi cation et abandon
L’État et les artisans en France (1938 - 1970)
Prix unitaire : 35 € (frais de port inclus)
Nom :
...............................................................................
...............................
Prénom :
...............................................................................
...........................
Adresse :
...............................................................................
.............................
...............................................................................
............................................
Téléphone :
...............................................................................
.......................
Courriel :
...............................................................................
...........................
Pour recevoir cet ouvrage, retournez ce bon rempli au
Comité pour l’histoire économique et fi nancière de la France
11, quai Conti - 75270 Paris Cedex 06
Tél. : 01 40 46 59 66 - Fax : 01 40 46 56 54
http://www.comite-histoire.minefi .gouv.fr
Merci de joindre à la commande votre règlement
à l’ordre de Régie de Recettes SIRCOM


  • [Athena] Avis de parution, cp2002, 07/20/2007

Archive powered by MHonArc 2.6.18.

Top of Page