Skip to Content.
Sympa Menu

athena - [Athena] URGENT : Souscription nationale manuscrits de Robespierre

athena AT services.cnrs.fr

Subject: Histoire des techniques en France

List archive

[Athena] URGENT : Souscription nationale manuscrits de Robespierre


Chronological Thread 
  • From: Patrice Bret <patrice.bret AT yahoo.fr>
  • To: athena AT services.cnrs.fr, theuth AT listes.univ-rennes1.fr
  • Subject: [Athena] URGENT : Souscription nationale manuscrits de Robespierre
  • Date: Wed, 25 May 2011 15:33:27 +0100 (BST)
  • Domainkey-signature: a=rsa-sha1; q=dns; c=nofws; s=s1024; d=yahoo.fr; h=Message-ID:X-YMail-OSG:Received:X-Mailer:Date:From:Subject:To:MIME-Version:Content-Type; b=TaT1MBACNciWgN59LbaePPl9alQUNOMxqI25Yl+VST5RgksKsg1US6FxeEJb6jzsy4sDQK4bhTsRwcyJt8SKqff4YbAuaGxW//2xaR7ANU+r0xBqxluAnYPEthzuEtqYRx+LtRG9JM6+vXvKMqXDQ0sRN/7euj4IWHaL2/yuJpw=;
  • Mailscanner-null-check: 1306939198.18653@nmLxROp0Xbd+kn0iVgQq+w

Chers collègues,

Trop d'archives du patrimoine national disparaissent dans des collections privées. Cela a été récemment (fin février à Lyon) le cas pour le rapport de Lavoisier et Haüy sur leurs expériences pour la détermination du litre dans le cadre de la Commission des poids et mesures de l'Académie des sciences en janvier 1793. Ce document scientifique important pour l'établissement du système métrique, l'une des créations de la Révolution française, et inédit est ainsi retourné dans quelque riche purgatoire auquel les chercheurs n'ont pas accès, ou dans le meilleur des cas dans une collection publique étrangère. Une nouvelle pièce majeure du patrimoine scientifique national (re)devenue inaccessible.

Je n'ai pas l'habitude de sortir du cadre de l'histoire des sciences et des techniques, mais devant l'importance de l'enjeu patrimonial et l'urgence (avant le 31 mai), je me permets de relayer la souscription nationale lancée par la Société des études robespierristes et souhaitée par la Direction des Archives de France pour que la préemption de l'Etat sur les manuscrits de Robespierre aboutissent.

Vous trouverez les explications nécessaires et les procédures à suivre dans la dépêche AFP et l'appel de la SER ci-dessous. Les 2/3 d'un don seront déductibles des impôts.

Bien cordialement,
Patrice Bret

Appel aux dons pour l'acquisition par l'Etat des manuscrits de Robespierre(AFP)

PARIS — La Société des études robespierristes lance un appel urgent aux dons pour permettre l'acquisition par les Archives Nationales des précieux manuscrits de Robespierre préemptés par l'Etat, la somme de 979.400 euros nécessaire à cet achat étant encore loin d'être réunie.

A l'occasion de la vente aux enchères des manuscrits de Robespierre chez Sotheby's, à Paris, le 18 mai, la direction des Archives Nationales a préempté les lots numéro 31 (Lebas) et numéro 32 (Robespierre), sous les applaudissements de l'assistance.

Mais "les prix sont très élevés, le total se chiffrant à 979.400 euros (respectivement 65.000 et 750.000 euros, plus les taxes) et, à l'heure actuelle, la somme n'est pas encore réunie dans son intégralité et le risque demeure de voir l'Etat dans l'incapacité de la verser le jour voulu", soulignent mercredi Michel Biard, président de la Société des études robespierristes (SER), et Pierre Serna, directeur de l'Institut d'Histoire de la Révolution française, dans un communiqué.

Le directeur des Archives de France, Hervé Lemoine, avait aussi appelé le 18 mai au "concours de tous" pour maintenir "ce trésor patrimonial sur le sol français".

L'Etat disposait de 15 jours, à dater du 18 mai, pour réunir la somme nécessaire. La souscription nationale lancée par la SER a permis de recueillir jusqu'à présent près de 100.000 euros de dons et promesses de dons.

C'est pourquoi la SER et l'Institut d'Histoire de la Révolution française "appellent à poursuivre l'effort engagé et invitent tous les citoyen(ne)s qui le souhaitent à s'y associer, comme l'ensemble des collectivités locales".

La ville d'Arras, le conseil général du Pas-de-Calais, la région Nord, la Ville de Paris, mais aussi l'Assemblée nationale et le Sénat, pourraient participer à ce sauvetage, relève le communiqué.

Ces écrits inconnus de Maximilien Robespierre, figure de la Révolution française, né en 1758 à Arras et guillotiné en juillet 1794 à Paris, ont été conservés durant plus de deux siècles par les descendants de son ami Le Bas.

Les dons doivent être adressés à la Société des études robespierristes (contact AT revolution-francaise.fr).



Communiqué de presse de la Société des études robespierristes envoyé à l'AFP le 24 mai 2011


L’État a finalement exercé son droit de préemption à l’occasion de la vente aux enchères des manuscrits de Robespierre chez Sotheby’s, à Paris, le mercredi 18 mai.

La Société des études robespierristes, l’Institut d’Histoire de la Révolution française (CNRS/Paris I Panthéon Sorbonne) et tous ceux, associations et citoyen(ne)s, qui se sont mobilisés se réjouissent de cette heureuse nouvelle. Notre élan collectif consacre la conception de fonds d’archives ouverts au public et la patrimonialisation de pièces indispensables à la juste appréciation de l’Histoire de la Révolution française.

La direction des Archives Nationales, représentée dans la salle des ventes, a préempté à l’issue de l’enchère sur les lots n°31 (Lebas) et n°32 (Robespierre), en se faisant à chaque fois chaleureusement applaudir par l’assistance. Les prix sont très élevés, le total se chiffrant à 979 400 euros (respectivement 65 000 et 750 000 euros pour chacun des lots, plus les taxes). Les Archives Nationales disposent de 15 jours, à dater du 18 mai, pour réunir la somme nécessaire. La souscription nationale lancée par la Société des études robespierristes a permis de recueillir jusqu’à présent près de 100 000 euros de dons et promesses de dons. Cependant à l’heure actuelle, la somme totale n’est encore pas réunie dans son intégralité et le risque demeure de voir l’Etat dans l’incapacité de la verser le jour voulu. Il faut donc se mobiliser encore davantage. D’autres institutions et collectivités locales, tels la ville d’Arras, le conseil général du Pas-de-Calais, la région Nord, la Ville de Paris, mais aussi l’Assemblée nationale et le Sénat, pourraient participer à ce sauvetage. Ces documents précieux ne sont pas appelés à dormir dans des cartons, mais seront étudiés et surtout pourront être montrés dans des expositions, puis être édités et diffusés largement.

C’est pourquoi la Société des études robespierristes et l’Institut d’Histoire de la Révolution française appellent à poursuivre l’effort engagé et invitent tous les citoyen(ne)s qui le souhaitent à s’y associer, comme l’ensemble des collectivités locales. De l’amplification des dons résultera enfin l’acquisition définitive de ces précieux manuscrits.

Les sommes versées donneront droit pour les particuliers à une réduction d’impôt équivalente aux deux tiers du don (dans la limite de 20% du revenu imposable). Les chèques libellés à l’ordre de la Société des études robespierristes (SER) et porteurs de la mention « Pour les manuscrits de Robespierre » sont à adresser à cette Société avant le 31 mai, au 17 rue de la Sorbonne, 75231 Paris cedex 05. Les donateurs qui le souhaitent peuvent faire parvenir leur don par virement bancaire sur le compte de la Société des études robespierristes en notifiant « Pour les manuscrits de Robespierre » dans le formulaire de transfert (demander le RIB/code IBAN à contact AT revolution-francaise.fr).

Michel Biard, Président de la Société des études robespierristes, Pierre Serna, Directeur de l’Institut d’Histoire de la Révolution française.




Archive powered by MHonArc 2.6.18.

Top of Page